Infusion et tisane : Quelle est la différence ?

Après un copieux repas, il n’est pas rare de boire une infusion ou une tisane afin de faciliter la digestion. Beaucoup de gens pensent à tort que ces deux appellations désignent un mélange de fruits, de plantes et d’épices. Toutefois, il existe une différence notable entre la tisane et l’infusion.

Infusion et tisane : définitions de ces deux concepts

Avant de s’intéresser à la différence qui existe entre une tisane et une infusion, il est important de définir ces deux boissons.

  • La tisane :
C'est une boisson contenant une substance végétale. Elle est obtenue par décoction, par macération ou par infusion. Il est également à noter que la tisane a un effet médical ou hygiénique.

  • L’infusion :
C'est l’action d’infuser une substance qui est généralement d’origine végétale dans un liquide. Ce processus permet d’extraire les principes solubles de la substance qui est infusée.

Différences entre tisanes et infusions

tisane et infusion Bio malindo
Contrairement l'idée propagée, l’infusion n’est donc pas une boisson chaude à proprement parler. L’infusion est en réalité une technique de préparation. C’est l’action de verser de l’eau frémissante ou bouillante sur des feuilles, des fruits ou des fleurs afin d’en extraire le principe soluble. Dès lors, toutes les plantes naturelles sur lesquelles on verse de l’eau deviennent des infusions.

La tisane quant à elle est une boisson qui est obtenue après l’infusion d’une ou plusieurs plantes naturelles. D’un point de vue technique, la tisane est donc un terme générique qui signifie l’action d’infuser.

Comment préparer une bonne tisane ?

Préparer une bonne tisane n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser. En effet, une bonne tisane nécessite une durée d’infusion différente selon la boisson que vous allez consommer. En règle générale, la durée d’infusion d’une tisane est comprise entre 5 et 15 minutes. Par ailleurs, il est important de préciser qu’une bonne tisane ne se réalise pas avec une eau bouillante. Peu de gens le savent, mais les substances actives qui sont contenues dans la matière végétale sont extrêmement volatiles. Cela veut dire que ces substances peuvent se disperser avec la vapeur dégagée par l’eau si celle-ci est trop chaude. Pour cette raison, il est vivement recommandé de couvrir sa tisane durant la durée de l’infusion.

Infusions et tisanes : le cas du thé !

Le thé, l’infusion et la tisane sont des termes qui sont fréquemment utilisés, mais qui sont souvent confondus. Le thé est issu d’un arbre qui est originaire du Moyen-Orient. Le thé est une boisson énergisante qui contient de la théine qui provient de l’infusion des feuilles de thé. Force est de constater que les bienfaits du thé sont nombreux. Outre son côté énergisant, le thé est réputé pour ses propriétés amincissantes, mais également pour ses vertus relaxantes.
Puisque le thé est obtenu à partir de l’infusion des feuilles de thé, cette boisson est en réalité une tisane.

Différences entre infusion, macération et décoction

Par définition, une infusion est l’action de laisser infuser une plante, un fruit ou des feuilles dans de l’eau. Toutefois, il est important de savoir qu’il existe différentes techniques pour réaliser des infusions.
  •  L’infusion classique
Utilisée couramment lors de la préparation des tisanes, l’infusion convient particulièrement aux feuilles, aux fleurs et aux plantes aromatiques. Pour réaliser une bonne infusion, vous devez placer une plante ou une feuille dans une tasse ou dans une théière avant d’y verser de l’eau frémissante. Laissez ensuite le tout infuser pendant une dizaine de minutes environ. Il est conseillé de couvrir votre contenant afin d’éviter que le principe actif des plantes se disperse avec la vapeur.
  •  La décoction
Afin de réaliser une décoction, il faut faire bouillir pendant 30 minutes environ les parties dures d’une plante. La décoction se fait généralement avec des racines, des rameaux ou des graines. Cette méthode permet d’extraire avec plus d’efficacité les principes actifs de la plante. Toutefois, la tisane obtenue lors d’une décoction doit être filtrée avant sa consommation.
  •  La macération
Force est de constater que la macération est un procédé un peu différent de la décoction et de l’infusion. Si la décoction et l’infusion nécessitent l’utilisation d’eau bouillante ou frémissante, la macération quant à elle se réalise avec de l’eau froide ou avec de l’huile. Pour réaliser une macération, il faut laisser tremper la plante ou les feuilles dans de l’eau froide pendant une nuit ou pendant plusieurs jours. La durée de la macération dépend du type de plante utilisé.

Older Post Newer Post

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published