LIVRAISON RAPIDE 3 à 4 jours

novembre 28, 2017

Taïwan que l'on appelle également Formose, a le profil géographique et climatique parfait pour la production du thé : des températures élevées toute l’année (descendant rarement en dessous de 10°C), plus de 2000 mm de précipitations annuelles, un sol fertile, une humidité constante et de très hautes montagnes (jusqu’à 3900 mètres d’altitude) très souvent recouvertes d’un épais brouillard.

La plupart des plantations sont concentrées sur les plaines de l’Ouest de l’île (à l’abri des nombreux typhons venant de l’Est) et sur les pentes escarpées des
montagnes. 

 

La production des thés Taïwanais ces vingts dernières années.

La production a considérablement changé ces vingts dernières années, avec l’essor des Gao Shan Cha, ou “thé de haute montagne” (plus de 1000 mètres d’altitude), le plus  souvent cultivés sur de nouvelles parcelles gagnées sur les flancs des montagnes. Ceux-ci sont très rapidement devenus la marque de fabrique de Taiwan, et ilssont aujourd’hui les plus demandés.

 

L'industrie du thé Taïwanais

L’industrie du thé demeure un secteur très traditionnel, avant tout basé sur de petits fermiers (plus de 20 000), qui cultivent généralement un hectare ou moins, et réalisent eux-mêmes la transformations des feuilles en thé. Contrairement à la plupart des régions productrices du monde, la production est donc encore très liée aux terroirs et aux méthodes de fabrication de chaque artisan : chaque colline, chaque ferme produit un thé unique. Le savoir faire est transmis de génération en génération, et de nombreux citadins se rendent dans les plantations chaque week-end, afin de comparer les différentes productions, goûter la nouvelle récolte ou simplement déguster leurs thés préférés.

La production taiwanaise est relativement peu mécanisée et de très petite échelle, alors que les autres grands pays producteurs ont avant tout misé sur la création de grandes fermes et de chaînes de transformation à grande échelle, impliquant de nombreux acteurs et mélangeant les feuilles de plusieurs fermes voire de régions différentes.

Taiwan produit très majoritairement du oolong (93%), mais aussi du thé vert (4%) et du thé noir (3%).

 

thé taïwan carte

 

Le thé Taïwanais :descriptif par région

La région de Nan Tou est la région de production originelle, et produit encore plus de 50% des thés de l’île. La production est majoritairement orientée sur le volume et des thés de qualité moyenne. Elle produit cependant des thés de qualité exceptionnelle, et notamment ceux de Tung Ting et de la montagne Shan Lin Xi. 


La région de Taipei est la deuxième plus importante et abrite l’un des oolongs les plus populaires de nos jours : le Bao Zhong, un thé légèrement fermenté et aux feuilles incurvées. La région de Taipei est aussi célèbre pour la production de Bi Luo Chun de grande qualité et pour son Tie Guan Yin, dont la plante fut importée de Chine au 19ème siècle.


La region de Tao Yuan est majoritairement composée de plaines, et produit surtout des oolong, notamment des Oriental Beauty. La plus célèbre montagne de la région est La La Shan, très prisée pour ses thés de haute montagne.


La région de Hsin Chu, majoritairement composée de plaines, s’est spécialisée sur la production de oolong fortement oxydés, et est notamment célèbre pour son Oriental Beauty.


La région de Chia Yi produit du thé depuis seulement une vingtaine d’années, et les champs sont principalement situés à flanc de montagne. Ce terroir, d’où provient seulement 10% de la production de l’île, est célèbre pour ses thés de haute montagne, très demandés à travers le monde. Les crus provenant des montagnes Yu Shan et ALi Shan sont les plus prisés de la région.


La région de Tai Chung produit elle aussi du thé depuis peu de temps : environ 20 ans. Elle s’est spécialisée sur la production de thés de haute montagne, et abrite les célèbres montagnes Li Shan et Da Yu Lin, où les thés sont cultivés jusqu’à 2600 mètre d’altitude, soit pratiquement la plus haute altitude de production au monde.

 





Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Venez découvrir le GENMAICHA
Venez découvrir le GENMAICHA

octobre 15, 2018

D’après certains historiens le GENMAICHA serait né suite à la maladresse d'un esclave japonais. Par inadvertance, cet esclave fit tomber quelques grains de riz dans le thé de son maître pendant que celui-ci se désaltérait. Furieux de cette maladresse, le maître trancha la tête de son esclave d'un sabre à large lame.

Voir l'article entier →

Découvrez les bienfaits des baies de goji
Découvrez les bienfaits des baies de goji

septembre 16, 2018

Avez-vous déjà entendu parler des baies de goji ? Savez-vous ce que c'est ? Avez-vous une idée des bienfaits que le goji peut procurer ? Si la réponse est non, alors c'est la bonne occasion pour en savoir plus. La baie de goji cultivée en Asie est un fruit reconnu pour ses multiples bienfaits en alimentation et en santé. 

Voir l'article entier →

Découvrez des différences entre citron et citronnelle
Découvrez des différences entre citron et citronnelle

juillet 18, 2018

oin de ce que l'on pourrait imaginer, la citronnelle et le citron ne sont pas d'une même famille. Le nom citronnelle provient de l'odeur qu'elle émet (comparée à l'odeur des citrons) ou de l'odeur de citrons qu'émettent ses feuilles lorsqu'on les froisse. En effet, le citron est un agrume jaunâtre, un fruit tandis que la citronnelle est une herbe tropicale, une plante à longues feuilles. Il provient de la famille des Rutacées (famille de plantes Sapindales) tandis que la citronnelle est de la famille des poacées (famille de plantes monocotylédones). 

Voir l'article entier →