LIVRAISON RAPIDE 3 à 4 jours

mars 27, 2018

Découvrez toute l'histoire du thé turc

Le thé et la Turquie, c'est un réel amour qui a gagné le cœur de tout un pays depuis plusieurs dizaines d'années. Chaque année, le pays participe à hauteur de 6 % à la production mondiale de thé noir. Cela équivaut à environ 200 000 tonnes de thé turc par an. C'est une grosse entreprise ! Cela place la Turquie à la cinquième place mondiale en matière de production de thé. De même, on compte près de 200 gros producteurs de thé en Turquie. C'est la province de Rize, située le long de la Mer Noire, au nord-est qui est la principale région de production du thé turc. Cette imposante entreprise du thé turc est le résultat d'une impressionnante histoire. Découvrons ensemble l'histoire du thé turc.

 

Au temps de l'Empire Ottoman

Après certains historiens avant la fin du XIXe siècle, l'Empire Ottoman avait imposé naturellement le café comme boisson aux Turcs. Ce produit était importé du Yémen, car les terres turques n'étaient pas favorables à sa production. L'empire contrôlait également en partie cette production au Yémen et l'importation du café, donc en tirait de bénéfices. Mais, à la chute de l'Empire Ottoman, les choses évoluèrent. Le monopole était perdu et l'importation du café devenait coûteuse.


1923 : les débuts du thé turc

Il semblerait qu'avec le premier président de la Turquie, le thé turc devenu une réalité. En effet, très soucieux de conserver l'autonomie de la Turquie, le président fit introduire la culture du thé dans le pays en 1923. C'est ainsi qu'après des études, la province de Rize, située le long de la Mer Noire, au nord-est du pays a été choisie pour la production du thé turc. Les premières graines de théiers chinois ont été achetées en Géorgie voisine. Cependant, c'est à partir de 1938, juste avant la Deuxième Guerre mondiale, que la production du thé turc a véritablement pris son envol. Ainsi, jusqu'en 1984, seul l'Etat avait le monopole de cette production. Actuellement, la production du thé turc se présente comme suit dans le pays :
  • 66 % dans la région du Rize ;
  • 34 % dans les régions de Trabzon, Artvin et Giresun Ordu.




Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Découvrez la muscade et ses bienfaits
Découvrez la muscade et ses bienfaits

décembre 08, 2019

Épice originaire d’Indonésie, la noix de muscade est très utilisée dans la cuisine pour son odeur et son goût caractéristique. Véritable source de cuivre, de fer, de zinc, de calcium et d’antioxydants, la noix de muscade possède de nombreuses vertus pour la santé. Découvrez ici dans les détails tous les bienfaits de cette épice pour la santé

Voir l'article entier →

Vous connaissez vraiment le poivre ?
Vous connaissez vraiment le poivre ?

décembre 04, 2019

Le poivre « Piper nigrum » est une épice connue de presque tout le monde et utilisée pour l’assaisonnement des viandes et des sauces en général. Il faut noter que la majeure partie des adeptes de poivre n’utilise généralement que le poivre noir, car il est beaucoup plus accessible et connu de tous. Pourtant, il faut savoir que le poivre, cette épice au goût légèrement piquant, se décline sous différentes couleurs pour des saveurs tout aussi diversifiées. Découvrez ici les différentes sortes de poivre pour des plats au goût relevé !

Voir l'article entier →

À la découverte de la cardamome
À la découverte de la cardamome

novembre 26, 2019

En général utilisée sous forme de graines ou de poudre dans bon nombre de plats asiatiques et surtout indiens, la cardamome est une épice verte au goût citronné, poivré, et suavement mentholé en arrière-goût. Avec son parfum très fort, la cardamome est très souvent utilisée dans la médecine chinoise afin de venir à bout de problèmes d’ordre digestifs. Découvrez un peu plus sur la cardamome.

Voir l'article entier →