LIVRAISON RAPIDE 3 à 4 jours

juin 14, 2018

La femme enceinte doit contrôler son alimentation, et notamment les tisanes qu'elle consomme. Les tisanes sont souvent recommandées aux femmes enceintes. Elles sont naturelles, agréables en bouche et facile à prendre. Toutefois, il est important de faire attention aux différentes plantes ou végétaux utilisés pour préparer ces tisanes pour femmes enceintes. Alors, quelles sont les tisanes qu'une femme enceinte ne doit pas prendre pendant la période de sa grossesse ? Pourquoi ces tisanes lui sont-elles déconseillées ? Si vous êtes enceinte et que vous souhaitez en savoir davantage sur ces questions, alors nous vous invitons à lire cet article. Bonne lecture !

L'importance des tisanes pour une femme enceinte

Avant d'aborder la question des tisanes à éviter pendant la grossesse, voyons d'abord quelle est l'importance de ces boissons faites à base de plantes qui pour la plupart ont de nombreuses vertus. En effet, le premier rôle de la tisane est de permettre à la femme enceinte d'éliminer plus facilement les déchets à travers l'urine. Ensuite, il y a la lutte contre les nausées, très récurrentes pendant la grossesse. Certaines boissons médicinales sont également efficaces pour lutter contre la fatigue chez la femme enceinte. Plus important encore, certaines tisanes soulagent les contractions et facilitent la dilatation du col de l'utérus. Enfin, il y a le fait que certaines tisanes facilitent la digestion et préviennent les brûlures d'estomac. Au vu de tout ceci, on en déduit que les tisanes sont donc indispensables pour la femme enceinte.

Vous trouverez via le lien une liste de tisanes que la femme enceinte pourrait consommer.

Femmes enceintes : ne prenez pas ces tisanes !

Comme nous l'avons énoncé plus haut, certaines tisanes ne sont pas recommandées pour les femmes enceintes. En premier lieu, il y a : 
  • la belladone (surnommée herbe empoisonnée) ;
  • le colchique ;
  • le pavot ;
  • la pervenche de Madagascar.
En effet, ces plantes contiennent des alcaloïdes, qui sont des substances susceptibles d'intoxiquer le fœtus.

En second lieu, il faut éviter : 
  • la sauge ;
  • la réglisse ;
  • l'actée à grappes noires ;
  • Dong Quai (plante médicinale en Asie Orientale) ;
  • les ginsengs ;
  • l'éleuthérocoque ;
  • le vitex.
Boire une infusion ou autre boisson à base de l'une de ces plantes peut provoquer un effet hormonal chez la femme enceinte.

De même, les femmes qui attendent un bébé doivent éviter les tisanes à base d'aloe vera et de séné, car cela peut provoquer des spasmes. Enfin, les plantes contenant de la caféine sont à éviter.

Au vu de tout ce qui précède, il est important pour une femme enceinte de demander conseil à un médecin afin d'être aidé à choisir les tisanes qu'elle doit prendre. Sa santé et celle de son bébé en dépendent.





Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Cinq tisanes efficaces contre le rhume
Cinq tisanes efficaces contre le rhume

novembre 29, 2018

Bien qu'ils soient très gênants, les symptômes du rhume sont généralement sans aucune gravité. Pour vous en débarrasser, vous pouvez consulter un médecin ou alors vous tourner vers des solutions naturelles. Si cette dernière option vous convient, alors il faudra consommer des boissons chaudes comme le thé. Vous pouvez aussi réaliser des infusions avec des plantes sèches 

Voir l'article entier →

Comment aromatiser son thé ?
Comment aromatiser son thé ?

novembre 29, 2018

Différent des thés parfumé, le thé aromatisé présente une saveur modifiée par l'adjonction d'un arôme naturel ou synthétique comme le jasmin, la bergamote, le chrysanthème, etc. À partir de ces différents éléments, vous pouvez aromatiser tous les thés de votre choix (blancs, verts, jaunes, etc.). Les feuilles de thés possèdent aussi des saveurs et des odeurs particulières

Voir l'article entier →

Venez découvrir le GENMAICHA
Venez découvrir le GENMAICHA

octobre 16, 2018

D’après certains historiens le GENMAICHA serait né suite à la maladresse d'un esclave japonais. Par inadvertance, cet esclave fit tomber quelques grains de riz dans le thé de son maître pendant que celui-ci se désaltérait. Furieux de cette maladresse, le maître trancha la tête de son esclave d'un sabre à large lame.

Voir l'article entier →